LES PRISES D'AIR
  • Pendant les combats, les blocs étaient amenés en surpression. Quand l'entiéreté du fort était en action, on consommait 80.000 mètres cube d'air par heure.
    Pour donner l'air frais nécessaire à tout le fort, on avait construit deux prises d'air (Jonckay en Waucomont).
  • Ces blocs avaient deux tubes d'acier (de 60 cm de diamètre, 12 de long pour le Jonckay et 18 m de long pour Waucomont) que l'on pouvait faire monter du sol en cas d'attaque au gaz. Ces tubes aspiraient l'air frais au-dessus du gaz qui était plus lourd que l'air.
  • Dans la caserne souterraine, une salle des filtres était prévue afin de purifier l'air si cela était nécessaire.
  • Pour garder une pression constante dans les blocs, il y avait toujours un sas prévu dans l'entrée du bloc.

Top | Plan | Previous | Next | Home | Visits


Created on 1999/02/28 by   Dany Jammaer

 

Prise d'air.

Salle des filtres.